Un petit peu d'humeur, ça fait un moment que ça m'agace, faut que ça sorte.

Je suis contre la formule "espace culture" des supermarchés Leclerc.

On dirait bien que tout est fait pour sectariser la culture, pour que le français à priori défavorisé contourne la culture. En effet, dans les grandes surfaces il est habituellement mal commode de trouver le rayon librairie,essentiellement du best seller, mais c'est déjà quelque chose. Maintenant les supermarchés Leclerc ont la grande idée d'exclure la culture dans un espace à part, s'assurant ainsi que jamais un livre ne tombera par hasard dans le caddie du non-lecteur. Mais surtout que certains n'auront plus la chance de pouvoir feuilleter des livres pendant que leurs parents ou conjoint se débattent à décoder les meilleures promos de la semaine. Plus de place pour la chance ou la tentation, pour une rencontre fortuite livre-lecteur, il faut à présent être déterminé pour accèder aux livres.

C'est nul.