charingcrossroad

Quelle bonne idée que le Challenge "en toutes lettres" lancé par Heide ! Difficile pourtant de trouver des titres à mettre en liste, ayant déjà lu, et adoré, "Les liaisons dangereuses", "Le cercle littéraire des éplucheurs de patates" ... et puis ce petit livre m'est tombé dans les mains ! au hasard d'un rayon Fnac, c'est une chose qui arrive rarement depuis quelques années que je suis les blogs de lecteurs compulsifs. Je note tant de livres que je ne laisse plus de place au hasard, mais je ne suis pas à l'abri de rater un train, la Fnac St Lazare est un refuge.

"84, Charing Cross Road" est un recueil de correspondances, pas une oeuvre de fiction, entre une lectrice Américaine avertie et une librairie Londonienne de livres rares. Cette relation commerciale au départ, donnera une relation épistolaire suivie et amicale. On s'en délecte à l'avance, on imagine cocasseries et romantisme, de l'humour So British et quelques intrigues. Rien de tout cela, rien de rien. On se gave d'échanges de références érudites entre deux formules de politesse, c'est répétitif, c'est ennuyeux. On traverse une trentaine d'années Anglo-Américaines sans apprendre grand chose de plus que la pénurie alimentaire à Londres et l'affluence de cafards à New York. C'est peu, c'est bien peu pour un livre à succès.

J'ai lu ici et là des comparaisons avec le fameux "Cercle littéraire des éplucheurs de patates" et c'est vrai que tout de suite on y pense, parce qu'on en attend autant, ce n'est hélas pas du tout le cas et je conseille fortement la lecture du "Cercle ..." plutôt que celle-ci.

 

 90010372_p