C'est grâce à Sabine du blog "ma bibliothèque bleue"que je viens de découvrir Samuel DELAGE au rayon thrillers historiques. Je sais toujours quoi lire avec l'aide de mes amis blogueurs et bien plus que de partager mes lectures ici, j'aime prendre leur avis, me disperser dans leurs lectures. 

code-s1

Après m'être éloignée des enquêtes, c'est par l'histoire que je suis revenue depuis peu aux thrillers. Passionnante façon d'approcher une époque et d'éveiller sa curiosité, je crois que j'aime l'histoire lorsqu'on me la raconte ... 

J'ai donc eu l'envie d'aborder la Renaissance à travers ce roman trépidant qui me promettait une chasse au trésor à la Dan BROWN, c'est très exactement ce que Code Salamandre propose. Un séduisant quadragénaire érudit et une étudiante mystérieuse vont se lancer sur une piste codée par Léonard de Vinci et autres savants de François 1er. Tout ira très vite, en aventure comme en amour, le lecteur virevolte avec ces personnages qui courent les châteaux de la Loire, les églises et décryptent des formules mathématiques.

Mais il y a des méchants bien sûr, des empêcheurs, pour nous énerver. J'ai regretté qu'il s'agisse d'un tueur en série, amenant un mélange des genres qui m'a assez déplu. J'avais envie d'histoire, d'art et d'architecture, d'atmosphères d'époque ou d'anecdotes et je n'ai pas eu mon compte d'archéologie au profit de quelques assassinats bien pervers, que je n'attendais pas en choisissant le livre.  

Cependant j'ai aimé ce roman pour un excellent divertissement, bien écrit et rythmé, ... un peu précipité sur la fin ? J'ai trouvé ici et là quelques phrases savoureuses qui font un style : " Le mari prit la parole, sur un signe de tête de son épouse. C'était un homme d'une cinquantaine d'années, flottant dans un complet veston tel que les flics en portaient jadis dans les films de série noire. Le genre à se faire engueuler chez lui."

Samuel DELAGE promet d'autres récits que je lirai sans doute et je ne serais pas surprise que le Code Salamandre soit l'objet d'une adaptation cinématographique ou télévisuelle. http://www.youtube.com/watch?v=qW2jnW8FkX8