J'ai délaissé ce blog depuis plus d'un an faute de temps, j'ai lu pourtant, que m'en reste t il ?

Des joies définitives et des déceptions qui s'évaporent, ce qui fait preuve d'une facilité à ne garder en moi que le meilleur. Il n'y a finalement que quelques livres dont je veux encore vous faire partager ma lecture, brièvement :

patates "Le cercle littéraire des éplucheurs de patates" de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, qui fait l'unanimité sur la toile, et bien moi aussi j'ai adoré ! Tout est bon dans ce roman : le style, le rythme, le ton, les personnages, l'humour et l'humanisme, le décor et l'histoire. Surtout l'histoire, que savions nous de l'occupation allemande à Guernesey avant ce livre ? Moi rien.

 

97827578009429782757823699 Si vous aimez les rom'pol sans trop de prétention mais qui vous emportent dans un milieu intéressant et des atmosphères charmantes ... ces deux petits romans de Peter Mayle se dégustent !

Deux recueils de nouvelles m'ont enchantée : "Concerto à la mémoire d'un ange" d' Eric-Emmanuel Schmitt qui me surprend encore une fois par la profondeur de ses histoires, alors que son style est tellement anodin. En quelques pages on aborde rien moins que la force du destin et la question de se changer soi-même. "je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" d'Anna Gavalda est assez différent, des nouvelles plus courtes, bien moins profondes et pourtant très justes, où chaque fois l'histoire dérape, les personnages perdent le contrôle. La nouvelle "Junior" est particulièrement burlesque.

97822531603049782290311783

 

Deux ennuis au rayon des classiques. J'aime beaucoup pourtant la belle écriture de Stefan Sweig, mais "la confusion des sentiments" est un récit remarquable d'ennui. On ne peut que le regretter alors que le récit nous parle de la passion, on aimerait vibrer aussi, rien ne se passe. C'est un peu le même constat chez Luigi Pirandello que je lisais pour la première fois, enfin, et qui m'a beaucoup déçue. Lui aussi traite de relations passionnelles bien que conjugales et pourtant l'ensemble n'émeut pas le lecteur. En revanche chez Pirandello on sent bien que les nouvelles gagneraient à être mise en scène et filmées plutôt que lues, c'est du moins ce que je pense de "première nuit et autres nouvelles" car les situations sont parfois surprenantes et caustiques.

97822530614349782070426782

Et puis bien sûr, hors compétition parce qu'un Benacquista ne me déçoit jamais, j'ai lu dès sa sortie et décicacé : "homo erectus". Inventif du genre qui vous désarçonne et vous oblige à cogiter, quand il ne vous oblige pas à un énième "mais oui, c'est exactement çà !". Benacquista a du génie, je crois vous l'avoir déjà dit ;-)

Mini citation, ça me fait plaisir : 9782070132928" à peine arrivée au Carré Blanc, Mia se jeta dans les bras du patron comme s'ils s'étaient mutuellement sauvé la vie"

 

Cette année aura été marquée de froid ! la Suède, la Finlande, l'Islande, la Norvège ou l'Alaska sont les terres glacées qui me séduisent. Trois romans surtout :

9782264051288 9782757821626Trois familles givrées qui dénouent des noeuds dans la neige, avec plus ou moins d'humour mais aucun conformisme. On se dit que c'est lent, que c'est très froid, que l'on ira pas au bout par ce temps, mais on est pris comme par le gel. Il y a des tensions et des stupeurs, parfois des accomodements .... et hélas de la désolation dans "Sukkwan Island".

  9782351785126