Je vous fait part d'un article très intéressant paru dans le MONDE DIPLOMATIQUE, ci-après l'entrée en mâtière :
Toutes les enquêtes le montrent, la lecture en général et celle
d'ouvrages de fiction en particulier, concurrencées par les nouveaux
loisirs électroniques, sont en net recul depuis vingt ans dans les
grands pays occidentaux. A une exception près : les romans policiers,
dont les ventes demeurent en constante expansion. Quelles en sont les
raisons ?

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant :

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/08/LEPAPE/12410